De l’importance de réseauter

Votre projet d’activité commence à prendre forme… Vous êtes sur la piste de décollage… Et un petit coup de boost serait franchement le bienvenu ! Mais avez-vous pensé à réseauter (networker pour les bilingues) ? C’est le moment de sortir de votre grotte, de lever la tête du guidon et de faire un pas vers ceux qui vous entourent !

Un prestataire de qualité pour votre site web, un graphiste pour votre identité visuelle ou un quelconque fournisseur… Où allez-vous trouver un partenaire de confiance pour faire décoller votre business ? Bon Internet, d’accord (Google est votre ami). Les réseaux sociaux, oui, aussi. Mais vous passez à côté de l’essentiel là. Votre cercle d’amis, votre famille, le tonton du cousin machin qui connait quelqu’un qui… C’est ici et maintenant que les amis de vos amis deviennent vos amis !

Friends

D’ailleurs, selon une étude de Nielsen (Global Trust in Advertising – 30 mille internautes – 60 pays – 2015)

83% (!) des consommateurs dans le monde déclarent “faire confiance aux médias viraux tels que le bouche-à-oreille, les recommandations de la famille ou des amis, plus qu’à toute autre forme de communication” !

Et rien de mieux que le réseautage pour rencontrer ce beau petit monde. Parce que ce n’est pas en restant chez vous, seul, derrière votre écran, que vous allez faire des affaires !

Comment réseauter ?

Tout le monde peut le faire, ce n’est pas difficile d’enfiler votre plus beau sourire et d’aller à la rencontre des autres. Il ne suffit pas spécialement d’être au bon endroit au bon moment. Il faut surtout pouvoir saisir chaque occasion et rester ouvert aux opportunités. Conférence, formation, apéro entre indépendants ou même souper chez des amis… Les occasions ne manquent pas pour pitcher (à l’UCM aussi, on organise plein d’événements) ! Pourtant, c’est ici que cela coince pour beaucoup d’indépendants…

Quelques petits conseils :

  • Préparez un pitch pour votre activité. Rien de plus angoissant que de devoir expliquer ce que l’on fait rapidement et clairement entre deux chips et une gorgée de bière.
  • Sortez-vous les doigts du nez, prenez votre courage à deux mains et allez vers les autres. Soyez proactif ! Facile, si vous trouvez quelqu’un qui poireaute comme vous, seul, à côté des petits fours. Pas si évident de “s’incruster” dans un groupe de dix personnes (parfois les blagues, ça fonctionne).
  • Trouvez un sujet de conversation. Si vous avez assisté à la même conférence, le sujet est tout trouvé. “Comment avez-vous trouvé l’orateur ?” “Quelle thématique intéressante” blablabla.
  • Ecoutez, écoutez et écoutez. C’est en s’intéressant aux autres que vous trouverez les meilleurs moyens de rebondir. L’écoute permet également de vous introduire de manière subtile et naturelle sans passer pour un “moi, je”.
  • Soyez ouvert à la discussion, à l’échange et nourrissez-vous des différences, des expériences de chacun. Vous verrez que vous n’êtes pas le seul à avoir pataugé dans la gadoue aux débuts.
  • N’oubliez pas de réaliser un suivi après la rencontre ! Entretenir une relation est tout aussi important que d’en créer une…
  • Ah oui, et les cartes de visite aussi, on ne les oublie pas chez soi !

PS : lâchez votre téléphone deux minutes, souriez et go go go !

 Article originellement publié dans le dernier Kactus Magazine number 5

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site internet et newsletter © Copyright EMLDESIGN.BE