Du nouveau pour les acomptes TVA

Depuis avril 2017, les assujettis  trimestriels ne doivent plus faire d’acomptes mensuels en matière de TVA. L’objectif poursuivi est la simplification des obligations. Tant mieux ! Toutefois, rien n’est jamais simple dans notre arsenal législatif…

Pour ne pas créer de discrimination à l’égard des assujettis TVA mensuels, la loi impose désormais aux assujettis trimestriels de faire, à l’instar des assujettis mensuels, un acompte pour  le 24 décembre de chaque année, sous peine de payer des intérêts de retard.

Il est difficile de concevoir que les assujettis mensuels puissent être obligés de faire un acompte en décembre alors qu’ils paient la TVA due tous les mois ! Mais c’est comme ça : le 20 décembre, ils paient la TVA sur leurs opérations du mois de novembre et pour le 24 décembre, ils doivent payer un acompte qui, dans la plupart des cas, est égal au montant qu’ils ont payé le 20 décembre. Cet acompte payé pour le 24 décembre viendra bien sûr en déduction de ce qu’ils devront payer pour le 20 janvier de l’année suivante.

Pour les assujettis trimestriels, voici ce qui est prévu :

Fin décembre et plus exactement pour le 24 décembre, ils doivent payer un acompte. De quel montant sera-t-il ?

  • Soit ils payeront le même montant que celui qui figurait dans la grille 71 de la déclaration du 3ème 
  • Soit ils ne payeront rien parce que la déclaration du 3ème trimestre se soldait par une somme due par l’Etat (grille 72)
  • Soit ils ne payeront rien non plus parce qu’ils n’ont pas eu d’activité au 3ème trimestre (déclaration «  néant »)

Dans ces trois cas de figure, ils ne doivent inscrire aucun montant dans la grille 91 de la déclaration du 4ème trimestre.

  • Ils ont également la possibilité de payer la TVA réellement due sur les opérations du 1er octobre au 20 décembre.
  • Si, pour cette période, la TVA à payer est supérieure à la TVA déductible, il y a lieu de payer la différence pour le 24 décembre et indiquer le montant payé dans la grille 91 de la déclaration du 4ème
  • Si la TVA à payer est égale ou inférieure à la TVA déductible, il n’y a pas d’acompte à payer et il faut inscrire 0,00 dans la grille 91.

Si l’assujetti opte pour cette formule, il doit pouvoir démontrer, documents à l’appui et à la demande du contrôleur, l’exactitude du montant renseigné à la grille 91.

En savoir plus

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site internet et newsletter © Copyright EMLDESIGN.BE