Le « slasher », ce couteau suisse des temps modernes

Consultant en stratégie digitale et chef de projet en agence, mais aussi enseignant en communication… Voici un slasher ! Focus sur cette personne multitâche qui cumule plusieurs activités, passions, complètement différentes ou complémentaires.

Le marché de l’emploi semble saturé et ils sont parfois des centaines à postuler pour le même job salarié. De plus, il apparaît que peu font carrière dans la même boîte. Trois ans par ci, deux ans par là. Miser sur le travail indépendant, l’épanouissement professionnel plutôt que sur le CDI ?  Le “slasher” reflète cette envie.

Travail, plaisir et indépendance

Le “slasher”, ou “slasheur”, ce n’est pas qu’un genre de film d’horreur… C’est le nouveau mot à la mode. Il vient de l’anglicisme “slash” (/) qui signifie jongler entre plusieurs jobs à la fois : vidéaste “slash” musicien, blogueur mode / conseiller en image, serveur le jour / DJ le soir / comédien les week-ends et jours fériés  (liste non exhaustive)… Toutes les combinaisons sont possibles ! Le fameux “métro boulot dodo” ? Cela ne le concerne pas. Un choix contraint ? Pas toujours. Il ne cumule pas forcément par besoins alimentaires. L’argent n’est pas d’office le moteur. Il peut toutefois vouloir compléter son revenu, mais il est surtout à la recherche d’un équilibre de vie et d’un épanouissement professionnel. Mener plusieurs activités en même temps sans devoir choisir l’une ou l’autre, c’est son leitmotiv. Il peut avoir un emploi salarié pour la raison et une activité indépendante complémentaire pour l’envie et la passion. Passer de l’un à l’autre lui permet de s’aérer le cerveau. Ou comment joindre l’utile à l’agréable. Ou bien le “slasher” est aussi cet indépendant, serial entrepreneur, aux idées foisonnantes et toujours en train de se lancer dans de nouveaux projets.

Attention au stress !

Exercer déjà un seul job peut être source de stress, mais alors quand on en cumule deux, trois, quatre à la fois… Il n’est pas difficile de s’imaginer la dose d’adrénaline quotidienne ! C’est là que l’organisation et la gestion du temps entrent en ligne de compte. Vous savez établir vos priorités ? Good news, vous allez pouvoir cumuler. Vous êtes vite dépassé par les événements ? Oups, cela va devenir compliqué et coucou burn-out ! Ne crions pas avant d’avoir mal et profitons surtout de la multitude de possibilités personnelles/professionnelles que la vie nous offre ! Sur ce.

Article initialement publié dans le magazine Kactus n°4 !

 

 

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site internet et newsletter © Copyright EMLDESIGN.BE