Mesdames, Messieurs les politiques, vous avez du pain sur la planche !

Le début de l’été a été marqué par une crise politique singulière sans précédent. Si la modification d’une coalition en Wallonie ne représente pas un danger en soit, il reste toutefois une incertitude : l’absence de solution politique à la Fédération Wallonie-Bruxelles, témoignage de la complexité de nos institutions ! Et c’est là que le danger se situe pour le bon fonctionnement de nos entreprises… Les enjeux sont importants en région liégeoise particulièrement…

Les grandes lignes sont tracées en Wallonie, la machine est en route et bien lancée. Les indépendants et les PME voient d’un bon œil les équipes mises en place. Et il est rassurant de voir que le changement semble s’opérer en continuité avec les politiques précédemment mises en place.

Nous avons encore besoin que le monde politique fixe durablement le cadre dans lequel nous évoluons et nous nous développons. Qu’il s’agisse des aides aux entreprises, de la formation ou encore d’une problématique comme l’accès à la profession…

Et à Liège ?

Les défis sont importants sur la région liégeoise, peu importe le niveau de pouvoir impliqué. Nous avons la chance (c’était également le cas lors de la précédente coalition), d’avoir un Ministre wallon de l’Economie issu de notre province, en la personne de Pierre-Yves Jeholet. Un homme sensible au développement économique. Et il va sans dire que cette donnée est essentielle, au moment où la Ville de Liège entame d’importants travaux d’infrastructure en vue d’implanter le tram.

Dorénavant, il est plus que nécessaire de prévoir des dispositifs de soutien aux commerçants et aux indépendants qui seront affectés par ces importants travaux, et ce durant de longs mois. Si important et nécessaires qu’ils soient au bon développement et à l’attractivité d’une ville comme Liège, leur durée représente un danger important pour le maintien de nos activités économiques et commerciales ! Nous sommes persuadés de l’importance qu’accordera le Ministre de l’Economie aux conséquences qu’aura cet « énorme chantier » sur l’activité.

Dans tous les cas, nous ne manquerons pas d’assurer notre mission de défense et de représentation des indépendants, des chefs de PME et des titulaires de professions libérales… Et ce, dans les différentes relations que nous entretiendrons à l’avenir avec son cabinet !

Nous aurons d’ailleurs l’occasion de rencontrer notre ministre le 21 septembre lors de notre événement « La Rentrée » auxquels nos membres sont conviés.

written by

The author didn‘t add any Information to his profile yet.

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site internet et newsletter © Copyright EMLDESIGN.BE